DESBLES Remi

éleveur : vaches laitières

Objectif : Optimiser au mieux le potentiel génétique des Holstein

L’exploitation en chiffre

Géographie :
Ille et vilaine (35)

Vaches : 30 vaches laitières
Quota : 320.000 L
Race : Prim’ Holstein

Organisation :
1,5 UTH

Robot : non

Production journalière : 33,5 kg/vache/jour

Mode d’individualisation : distribution de l’aliment de production au cornadis

Stade de lactation : 5,6 mois

Témoignage et approche zootechnique

Premier atout, l’appétence des aliments VALOREX, qui est très bonne et particulièrement concernant le correcteur azoté. Cela fait quatre ans que le COLZADEX est employé, correcteur à 36% MAT et 10 IT3. Les IT3 fournis par ce correcteur constituent déjà une bonne base d’apport de matières grasses de type Oméga 3 dans la ration, ce qui le différencie d’un autre correcteur. Mais ce qui fait sa spécificité, c’est surtout l’absence de soja. Le procédé de cuisson extrusion permet naturellement de protéger la protéine.

La production laitière est ainsi restée au même niveau que lorsque j’utilisais du soja et mon coût de ration a diminué . Les vaches laitières ont un très bel aspect, de part leur poil mais  aussi  leur  bon  état  corporel.  L’ensemble  correcteur  azoté  +  aliment VALOREX a permis aussi de mieux soutenir les primipares qui commencent leur lactation plus haut en production.

Le + de l’éleveur : une distribution des concentrés précises et une bonne gestion des fourrages pour limiter la variation d’aliment et garder une activité microbienne du rumen constante. J’investis dans ma production plutôt que dans des charges fixes.

Ration

Ration de base :

Composants kg MB

Ensilage Maïs (34% MS)

43

Enrubannage d’herbe

10

Foin

0,5

Colzadex

4,5

Minéraux

0,28

Complémentation individuelle au cornadis :

Aliment de production Bipro
(35 de MAT et 30 IT3)

 1,2

TOTAL ingestion moyenne (MS)

24,3 kg

Valeurs nutritionnelles :
(par kg de MS)

 : 96 g/jour/vache


MG
 : 3,3%
MAT : 16,2%
Amidon + sucres : 25,2%
Cellulose : 18,6%
UFL : 0,96
PDIN : 107
PDIE : 103
PDIA : 44

Plan de complémentation

Coûts de la ration moyenne sur l’hiver 2015-2016

Coût alimentaire par 1000 L de lait standardisés : 110 €/1000 L

(avec des prix d’opportunité marchande pour les fourrages, exemple 90 euros par tonne de MS d’ensilage de maïs)

Coût alimentaire par 1000 L de lait standardisés : 90 / 1000 L
(selon le BTPL, charges opérationnelles et de récolte correspondant à des coûts de production, exemple 47 euros par tonne de MS d’ensilage de maïs)

181 g de concentré/ l de lait (sur la base de protéine majoritairement de source colza)

Résultats

Production laitière : 35,8 kg de lait/vache/jour (moyenne hiver 2015-2016)

TB : 38,8 g/l

TP : 32,3 g/l

Autres résultats :

Age au premier vêlage : 25 mois
Pourcentage de réussite à la première IA : 32 % (2,3 IA / Vache)
IVV : 401 jours
Niveau vêlage des primipares : 34 kg
Niveau vêlage des multipares : 43 kg

Résultats en direct de Visiolait

Localiser l’éleveur

Les derniers témoignages d’éleveurs Valorex

EARL D’AMBOURVILLE

EARL D’AMBOURVILLE

Objectif : Exploiter le potentiel de chaque vache avec un système de production simple et efficace et une bonne gestion de la reproduction

EARL BAUGE

EARL BAUGE

Objectif : Avoir une courbe de persistance laitière la plus horizontale possible !