GAEC BEL OEUVRE

éleveur : Vaches laitières
Objectif : Augmenter la production laitière par vache afin de libérer de l’espace dans la stabulation

Les performances de l’exploitation

  • Production journalière : 33 kg /vache/jour (moyenne hivernale)
  • TB : 39,3 g/L
  • TP : 33,2 g/L
  • Stade de lactation moyen : 7 mois
  • Âge au premier vêlage : 27 mois
  • Taux de réussite en 1re IA : 40%
  • IVV : 393 jours

L’exploitation en chiffres

Géographie :

Aunou-sur-Orne (61)

Vaches :

58 vaches laitières
Droits à produire :
620.000 L

Race :

Prim’Holstein

Organisation :

2 associés
Ration :
1 robot (Lely A4)

Témoignage et approche zootechnique

« Nous avons choisi un aliment de production extrudé en croquette à 37 IT3 (Extrulin) et un correcteur azoté granulé (Granudex) incluant 20% de Dexunique. Valorex nous donne notre formule, et celle-ci évolue très rarement, c’est là la différence. »

«  Il n’y a pas de secret pour avoir un troupeau à 33 kg de lait par vache, il faut avoir du confort. Ce n’est alors pas plus difficile de conduire un troupeau à 11.000 L qu’un troupeau à 8.000 L.
Ce que j’apprécie le plus chez VALOREX c’est la transparence en ce qui concerne la composition des aliments. De plus, les services VALOREX, notamment Visiolait, sont des outils innovants et performants. Chaque mois je suis impatient de découvrir les résultats afin de suivre au plus près le suivi de mon troupeau. L’analyse de fourrage proposée par VALOREX est elle aussi très utilise pour permettre une ration au plus proche des besoins du troupeau. Ces services permettre de limiter le gaspillage des aliments à travers la lecture dans le lait ».

L’éleveur souligne que, grâce à l’aliment VALOREX , il n’utilise plus la pompe à propylène glycol de son robot. Les vaches laitières démarrent très bien en lait sans aucun problème d’état. Il a gardé le même niveau de production laitière que l’année dernière alors que le stade de lactation a augmenté. Enfin, grâce à la persistance laitière, l’éleveur a gagné du litrage.

Le + de l’éleveur :

«  Pour nous le confort c’est jusque sur l’air de circulation, les caillebotis sont recouverts de tapis, nettoyés par un robot racleur. »

Ration

RATION DE BASE (PAR KG MB)
Ensilage de maïs (37% MS) 39
Enrubannage de luzerne-dactyle (60% MS) 4
Tourteau de colza 1,5
Tourteau de soja 1,5
Minéraux 0,3
Aliment liquide 1
Diamond V (levure) 0,06
COMPLÉMENTATION INDIVIDUELLE AU ROBOT (PAR KG)
Granudex (41% MAT et 9 IT3) 1,3
Aliment de production Extrulin (28% MAT et 37 IT3) 1,9
TOTAL
Ingestion moyenne 23,6 kg
VALEURS NUTRITIONNELLES (PAR KG MS)
IT3 58 g/VL/jour
MG 3,8%
MAT 17,4%
Amidon + Sucres 23,9%
Cellulose 19%
UFL 0,94
PDIN/PDIE/PDIA 115/109/55

Indicateurs technico-économiques

Coûts de la ration moyenne :

Coût alimentaire par 1000 L de lait standardisé : 125 €/1000 L
(avec des prix d’opportunité marchande pour les fourrages, exemple 90 € par tonne de MS d’ensilage de maïs)

Coût alimentaire par 1000 L de lait standardisé : 105 €/1000 L
(selon le BTPL, charges opérationnelles et de récolte correspondant à des coûts de production, exemple 47 € par tonne de MS d’ensilage de maïs)

188 g de concentré/L de lait (sur la base de protéine soja/colza)

Résultats en direct de Visiolait

Localiser l'éleveur

Les derniers témoignages d’éleveurs Valorex

GAEC DE VAIVRE

GAEC DE VAIVRE

Objectif : Maintenir nos performances dans les années difficiles

GAEC DES PRESLES

GAEC DES PRESLES

Objectif : Gagner en efficacité en augmentant le niveau de production par vache et limiter l’effectif