ECO-METHANE

UNE DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE PROFITABLE POUR LES ELEVEURS

Publiés depuis 2001, des travaux de recherche et de développement menés de concert par Valorex et l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) ont prouvé qu’il existe une corrélation entre la qualité des acides gras des produits de l’animal (lait /viande) et la baisse des émissions de gaz à effet de serre (Méthane entérique) d’origine digestive des ruminants.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Forte de cette observation, Valorex valide en 2011 auprès de l’État et en 2013 auprès de l’ONU une méthodologie brevetée qui permet de mesurer de façon indirecte les émissions de Méthane produites par le bétail, à partir des acides gras du lait ou de la viande. Baptisée Éco-Méthane, cette méthode a pour objectif de réduire les gaz à effet de serre émis par les ruminants avec une alimentation mieux équilibrée, composée en partie d’herbe, de luzerne, de lin, etc.

Améliorer les performances zootechniques des éleveurs

La production de Méthane lors de la digestion de l’animal entraîne une perte de l’apport énergétique. Par conséquent, la réduire constitue une réelle économie d’énergie affectée à une plus grande rentabilité du troupeau : meilleur état de santé des animaux, augmentation de la productivité et amélioration du profil des acides gras du lait ou de la viande.

En modifiant l’alimentation des ruminants, il est possible d’atteindre une baisse de 20 % des émissions de gaz à effet de serre du troupeau tout en améliorant les performances économiques de l’élevage.

600 éleveurs laitiers engagés Eco-Méthane et près de plusieurs tonnes de CO2 économisées par an

Novatrice et sans contrainte pour l’éleveur, Eco-Méthane est une solution qui facilite la prise de décision en faveur de mesures visant à réduire les émissions de Méthane des troupeaux de ruminants dans le monde agricole et dans l’industrie des aliments pour animaux. À ce jour, 600 éleveurs sont engagés dans la démarche Éco-Méthane en France. Outre la satisfaction de participer à l’effort collectif contre le réchauffement climatique, l’éleveur engagé Éco-Méthane peut prétendre au rachat de ses tonnes de CO2 économisées en disposant d’un crédit Carbone validé et garanti par les Nations Unies.

Brevetée par Valorex, Éco-Méthane est la seule méthode officielle de mesure et de réduction des gaz à effet de serre en élevage qui soit agréée par les Nations Unies à l’échelle mondiale.

Cette solution est d’ores et déjà déployée dans 8 pays : l’Israël, l’Allemagne, le Danemark, la Suède, l’Espagne, la Pologne, l’Angleterre et la France. Elle concerne des élevages de vaches laitières, bovins viande et chèvres, avec une diminution moyenne observée de 15 % des émissions de Méthane.

Valoriser l’implication environnementale du monde agricole

Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), l’élevage serait responsable de 18 % des émissions de gaz à effet de serre sur Terre, dont 2,7 % émaneraient des éructions des vaches laitières. C’est dire l’importance de la démarche Eco-Méthane en termes d’impact environnemental.

Cette méthode est un exemple concret du Mouvement « Social’imentation », initié par Valorex, qui encourage une agriculture capable de concilier performances en élevage, qualité nutritionnelle des produits animaux au bénéfice de la santé l’humaine et sauvegarde de la planète.

Vous souhaitez rejoindre la démarche ECO-METHANE ?
Contactez-nous pour plus d’informations.